Radio Du Cinéma - Site Web Officiel

"un p'tit truc en plus": Nous étions à la première projection publique, les détails


10 juin 2024

"Un p'tit truc en plus", la comédie d'Artus, rencontre un succès phénoménal. Voici les coulisses de l'avant-première n°1. 

Nous sommes le 15 avril 2024: La radio du cinéma a rendez-vous avec l'équipe du film  "un p'tit truc en plus" au cinéma Pathé Valence. C'est la première des avant-premières le film ayant été tourné dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui a participé au financement.

Les acteurs présents

Sont présents: Artus, Clovis Cornillac, Sofian Ribes et Mayane-Sarah El Baze. Il est 16h30, L'humoriste réalisateur présente les symptomes d'une gastro-entérite (passons les détails) et il demande à dormir un peu avant les interviews et les deux projections prévues, puis l'équipe enchaînera une heure de route vers Lyon pour une autre présentation..

Le virus combiné à l'angoisse d'une première projection publique ont rendu Artus fébrile, mais l'adrénaline des premières interviews le stimule et il évoque le million d'entrées qu'il va faire sur le ton de la plaisanterie.. (Le film franchira le cap des 6 millions le 6 juin 2024..).

Premières interviews, premières projections

Nous commençons par Clovis Cornillac accompagné de Mayanne et Sofian, dont c'est sans doute la première interview.. Clovis les rassure, les mamans sont à proximité. Tous sont loin d'imaginer qu'ils monteront triomphalement les marches du festival de Cannes un mois plus tard.. Dans notre interview, Clovis Cornillac exprime que c'est la confiance qui l'unit à Artus qui l'a lancé dans cette aventure.

Les défis d'Artus

Hors micro, Arthus explique que le film a connu de nombreux refus de financement et que cette sortie est déjà une victoire, c'est à son tour de répondre à nos questions.

Il explique que, dès son plus jeune âge, il allait naturellement vers les personnes isolées, sans faire de distinctions. Un peu plus tard, ce même Artus doit quitter la salle de cinéma en plein échange avec le public en raison de ses nausées. Il faut dire qu'il vient d'enchaîner 6 films en tant qu'acteur, une série, un doublage, son One Man Show, le tournage puis le montage d'un p'tit truc en plus.. Il a voulu finir le film rapidement en raison de la pathologie incertaine de certains protagonistes du film. On image sa fierté aujourd'hui et celle de toute l'équipe notament le directeur de photographie Jean-Marie Dreujou dont l'expérience a été capitale aux yeux d'Artus. Malgré le talent de notre caméra-woman Amandine, il apparaît pâlichon à l'image, mais le discours est assuré, convainquant, déterminé.

Depuis le 1er mai, date de sortie du film, le distributeur Pan Distribution affiche sur son compte Instagram, le nombre d'entrées du film: 280.000 le premier jour, puis 1 million etc.. Le bouche à oreille est exceptionnel malgré des critiques parfois sévères, un petit 3/5 sur Allociné, "digne des Bisounours" (le Monde), "le film n’échappe pas à une lourdeur didactique et naïve" (télérama)..

Enfin, pour les "touristes cinématographiques", la fameuse "colo" du film est une ferme qui se trouve route de Gontier à Malleval-en-Vercors (38).